Up
logo

Bienvenue
Ma présentation
Mes services
Mes objectifs
Projet
Formel
Mes références
Mes préférences
Mes liens


Mieux vu avec UN navigateur

Best With Any Browser

Powered by Linux


0025545±1

Projet: Coordination Informatique - Société

next up previous contents
Suivant: Confiance et dépendance Haut: Synthèse et développement Précédent: Les conseillers

Éthique et déontologie

Plusieurs groupements d'informaticiens sont apparus avec l'ambition de présenter une norme d'informaticiens, avec un code d'éthique. Cela montre qu'ils sont conscients du fait que la confiance de leurs clients n'est pas acquise, mais que, au contraire, de nombreuses déceptions sont à l'origine de beaucoup de méfiance.

Actuellement, aucun code de moralité, aucune protection de l'appellation conseiller en informatique ne différencie le bricoleur du vendeur ou de l'expert. Le seul moyen d'évaluer un conseiller est de discuter de sa vocation et de ses motivations.

Pour ma part, j'ai toujours pris soins de ne jamais lancer d'affirmations s'il se trouvait la moindre chance qu'elle ne se vérifie pas, je me suis toujours attaché à préserver l'intérêt de mes clients en priorité et ai systématiquement refusé toute commission sur les produits que j'aurais fait acheter par mes clients. Au contraire, j'ai demandé à ce que, si une réduction pouvait être calculée, qu'elle le soit sur la facture adressée à mon client. Lorsqu'il s'est agit de choisir un système d'exploitation ou un ensemble de bureautique, je n'ai jamais caché les lacunes, instabilités, défauts ou autre carences des systèmes que je me trouvais forcé de recommander par soucis de compatibilité.

Je pense qu'il est important de faire une distinction entre les distributeurs et les conseillers. En effet, lorsqu'un professionnel décide de distribuer un produit, il va devoir investir du temps pour bien connaître son produit, par conséquent il aura moins de temps à consacrer à suivre l'évolution des marques qu'il aura choisi de ne pas distribuer.

Un conseiller doit rester indépendant, c'est à dire ne dépendre d'aucun intérêt susceptible d'entrer en conflit avec ceux de ses clients. Actuellement, en dehors des institutions publiques de l'enseignement, je ne connais que très peu de conseillers répondants à ces caractéristiques.


next up previous contents
Suivant: Confiance et dépendance Haut: Synthèse et développement Précédent: Les conseillers
felix@f-hauri.ch
1999-05-26